Accord de positionnement stratégique Région Montagnes neuchâteloises

Espaces de liberté et de création

L'accord de positionnement stratégique des Montagnes neuchâteloises a été signé fin août 2017. Il définit un positionnement concerté de la région ainsi que des objectifs de développement. Il lie les Communes des Montagnes neuchâteloises, le RUN et l'Etat de Neuchâtel.

Le document définit:

  • Un positionnement stratégique et spécifique, concerté et partagé de la région que les autorités communales, régionales et cantonales s'engagent à défendre et à valoriser lors de l'élaboration et de la mise en oeuvre de politiques publiques.
  • Des objectifs de développement pour les Montagnes neuchâteloises que les autorités communales, régionales et cantonales s'engagent à concrétiser au travers d'actions.

Positionnement

Création

Dans de nombreux domaines, les Montagnes neuchâteloises sont propices aux créateurs. Par le passé, des créations ont émergé dans les domaines de l'horlogerie, de l'architecture, des idées, de la littérature, ou encore des arts visuels. Actuellement, la dynamique créatrice est toujours de mise dans ces domaines auxquels on peut ajouter l'industrie, ou encore le design. Ce terreau unique aux Montagnes neuchâteloises en fait un lieu culturellement très riche, tant dans ses aspects classiques (salle de musique, TPR, Club 44, école d'arts appliqués) que dans ceux plus alternatifs (Bikini Test, Plage des Six Pompes, Ancienne Poste). Le terme de création dans les Montagnes neuchâteloises définit également le fait que la région soit un lieu dans lequel l'inventivité et l'expérimentation sont de vraies traditions culturelles.

Patrimoines (naturel, architectural, horloger, etc.)

Les patrimoines aussi riches que divers des Montagnes neuchâteloise représentent l'une des matérialisations de la capacité des habitants de la région à créer et lui confèrent un environnement particulièrement propice à de nouvelles créations. Le patrimoine de la région est ainsi très riche, à tel point que l'urbanisme horloger est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. A cela vient s'additionner le patrimoine naturel d'exception qui comprend aussi bien les Vallées, notamment de La Brévine, les crêtes, que le Doubs et le Lac des Taillères. Le centre urbain s'est construit au fil du temps, nourri par les périodes historiques qu'il a traversées. En résulte, aujourd'hui, un patrimoine architectural et urbanistique unique mêlant le génie de Le Corbusier (Maison blanche, Villa Turque) et la finesse de l'Art nouveau (Style sapin) dans la partie urbaine et un patrimoine rural typiquement jurassien dans les vallées qui s'exprime dans les pâturages boisés, les fermes neuchâteloises ou encore sur les rives du Doubs. L'architecture n'est, pour autant, pas figée dans le passé et innove avec de nombreux projets modernes offrant une qualité de vie remarquable au coeur d'un cadre de vie unique au monde (architecture 2.0).

Horlogerie et haute précision

L'horlogerie, fleuron national, trouve un écho particulier dans les Montagnes neuchâteloises dont le destin est étroitement lié à cette activité industrielle. Activité représentative du lien spécifique que la région entretient entre la ville et la campagne, du paysan travaillant jadis à la pièce durant l'hiver aux entreprises horlogères modernes et luxueuse de renommée internationale, l'horlogerie est ainsi constitutive du patrimoine, du savoir-faire et de l'identité des Montagnes neuchâteloises. C'est aujourd'hui encore dans ces lieux que bat le coeur de l'horlogerie Swiss made. Activité économique productrice de richesse, l'horlogerie est également liée aux hautes compétences en matière microtechnique et dans tous les domaines de la précision. Par cette activité, mais également par les liens forts que la région entretient entre la notion de temps et sa propre évolution, les Montagnes neuchâteloises donnent une résonance particulière au terme de temps.

Marques (vecteurs de rayonnement)

 
  • Aéroport des Eplatures
  • Ancienne Poste
  • Art nouveau – Style sapin
  • Bikini Test
  • Blaise Cendrars
  • Bois du Petit-Château
  • Braderie
  • Casino La Grange
  • Centre culturel ABC 
  • Centre nordique des Montagnes neuchâteloises
  • Château des Monts
  • Club 44 
  • Corbak Festival
  • Crêtes du Jura
  • Doubs – Saut du Doubs, Parc du Doubs,
  • Gorges du Doubs
  • Louis Chevrolet
  • Le Corbusier – Maison Blanche, Villa Turque
  • Ecole d'arts appliqués 
  • Ecole technique
  • Ecole Pierre Coullery
  • Ecole du secteur tertiaire (ESTER)
  • Entreprises horlogères
  • Espacité
  • Festival des Promotions
  • Grand-Cachot-de-Vent
  • Haute Ecole Pédagogique (HEP-BEJUNE)
 
 
  • HCC
  • Hôtel de Ville de la Mère commune
  • Jura neuchâtelois
  • La Trotteuse
  • Métropole horlogère
  • Moulins souterrains du Col-des-Roches
  • Musées des Beaux-Arts
  • Musée d'Histoire
  • Musée International d'Horlogerie
  • Musée paysan
  • Musée régional de La Sagne
  • Patinage – Lacs des Taillères et du Doubs
  • Pâturages boisés
  • Plage des Six Pompes
  • Pôle Horloger
  • Quartier Général
  • Rock Altitude Festival
  • Sibérie de la Suisse – Fête du froid
  • Spécialités fromagères (Bleuchâtel, Gruyère)
  • Théâtre populaire romand (TPR) et Salle de Musique
  • Sentier des Statues
  • Torrée neuchâteloise
  • Tourbière des Ponts-de-Martel
  • Urbanisme horloger – patrimoine mondial (UNESCO)
  • Vie de bistrot
 

Slogan

Espaces de liberté et de création

Le rôle de la région dans les thématiques cantonales spécifiques

Attractivité résidentielle

  • La dynamique créatrice (densité culturelle)
  • La proximité entre les patrimoines et richesses des villes et ceux de la campagne
  • La diversité de l'habitat
  • Les qualités urbanistiques et architecturales spécifiques des zones urbaines
  • La chaleur humaine, la solidarité, le sens de l'accueil et le tissu associatif dynamique comme spécificité reconnue de la région
  • Le pays d'immigration nourrissant une ouverture au monde et une interculturalité déjà bien existantes
  • Le potentiel d'habitat et proximité de l'emploi
  • Les infrastructures sportives

Circulation des richesses 

  • La circulation des richesses au sein de l'espace des Montagnes neuchâteloises et des régions avoisinantes grâce à des centres de localité et un pôle urbain dynamiques
  • La différenciation de l'offre concurrente française notamment en valorisant les produits régionaux et en proposant une offre variée de prestations
  • L'intégration du tissu économique en consolidant et privilégiant la chaîne de valeur ajoutée
  • Le renforcement des liens entre les entreprises, notamment du secteur secondaire, et les prestataires de services

Cohésion intergénérationnelle et sociale

  •  La porte d'entrée de l'immigration associant ainsi les Montagnes neuchâteloises à l'idée d'une terre d'accueil
  • La dynamique interculturelle caractérisée par une ouverture au monde

Dynamique culturelle et touristique

  • Le pôle de création culturelle du canton présent dans un espace propice à la culture (théâtre, musique, arts plastiques, arts de la rue, etc.) sous toutes ses formes, autant institutionnelle, qu'alternative, informelle ou populaire avec la présence des conditions-cadres pour se développer
  • La mise en avant, sur le plan touristique, des activités urbaines autour de la culture, de la création, du patrimoine architectural (urbanisme inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, ville natale de Le Corbusier, Art nouveau) et de l'horlogerie
  • La mise en avant, sur le plan touristique, d'un cadre idyllique, pour la pratique de la randonnée pédestre ou cycliste et des sports d'hiver, composé des paysages uniques du Doubs, avec notamment le Saut du Doubs (site classé en France comme Grand Site National), et des crêtes du Jura, de la plus grande tourbière visitable de Suisse et de la Sibérie de la Suisse 
  • Le rôle-clé du Parc naturel régional du Doubs dans la valorisation du patrimoine naturel et culturel rural

 Développement des compétences (formation)

  • Le rôle-clé de l'Ecole d'arts appliqués dans la dynamique de création (culturelle) propre à la région 
  • Le développement du pôle de formation dans le domaine santé-social
  • L'offre diversifiée en matière de formation couvrant des besoins à l'échelle supra-cantonale (Lycée Blaise-Cendrars), de l'Arc jurassien (CIFOM, HEP-BEJUNE), mais aussi internationale (Ecole d'arts appliqués)
  • L'offre variée de structures associatives de formation (collège musical, Ton sur Ton, Evaprod, etc.)

 Industrie

  •  Le cœur du tissu industriel de l'Arc jurassien franco-suisse et espace économique majeur de celui-ci
  • Le berceau et vivier de savoir-faire industriels
  • La mise à disposition de pôles de développement économique, de terrains en zone d'activités économiques et de solutions pour l'implantation et le développement d'activités industrielles (hôtel d'entreprises, Néode)

Relations extérieures

Bassin de rayonnement transfrontalier et transcantonal dans les domaines de l'attractivité résidentielle et des activités touristiques et de loisirs, les Montagnes neuchâteloises développent leurs relations afin de répondre aux enjeux et défis territoriaux partagés; dans ce contexte, elles étendent leurs réseaux au sein de l'Arc jurassien transfrontalier:

  • Agglomération Urbaine du Doubs
  • Association Région Centre-Jura
  • Communauté d'agglomération du Grand Besançon (CAGB) Jura & 3 Lacs
  • OuestRail
  • Parc naturel régional du Doubs
  • Union des Villes suisses
  • Région capitale suisse
  • Réseau Art nouveau Network
  • Réseau des Villes de l'Arc Jurassien (RVAJ)
  • Réseau urbain neuchâtelois (RUN)
  • Réseau des sites Le Corbusier
  • Réseau des Villes santé OMS
  • Réseau européen des villes du sport
  • World Heritage Experience Switzerland (WHES)

La région racontée

L’agglomération urbaine des Montagnes, constituée de la Métropole horlogère, 3ème Ville de Suisse romande, et de la Mère commune, joue un rôle de centre pour l'Arc jurassien franco-suisse. Offrant ses services et atouts urbains, elle peut se vanter de faire bénéficier ses habitants et ses visiteurs, de patrimoines exclusifs réunissant des richesses historiques, urbanistiques, culturelles ou encore naturelles dans une proximité étonnante.

Espace aux conditions climatiques uniques, à 1000 mètres d'altitude, ce paysage typique des crêtes du Jura, se recouvre régulièrement de neige en hiver modelant ainsi à chaque fois de nouveaux paysages éphémères si particuliers.

Ce cadre de vie, de travail ou de loisirs singulier est également riche d'histoire(s). L'architecture invite à découvrir Le Corbusier et l'Art nouveau et l'activité horlogère a façonné le modèle économique, l'urbanisme et les mentalités des Montagnes neuchâteloises. L'urbanisme horloger reconnu par l'UNESCO donne aux villes son caractère unique qui confère à ses habitants, visiteurs et travailleurs, le sentiment d'être privilégiés dans cet entre- soi ouvert sur le monde.

Dans ces domaines, la région des Montagnes neuchâteloises ne doit plus faire ses preuves de force créatrice. Créations dans les domaines du design, de l'architecture, de l'industrie et des idées s'alimentent mutuellement et entretiennent un contexte propice aux nouvelles créations, qu'elles soient d'artistes ou d'entrepreneurs. Naturellement, dans ce contexte, la culture alternative, classique, discrète et institutionnalisée, a trouvé un lieu d'expression et de valorisation.

Cette région forgée par ses activités économiques, notamment par une phase de proto-industrialisation ayant permis de créer des synergies essentielles entre les zones urbaines et les zones rurales encore visibles aujourd'hui, possède un tissu industriel riche notamment visible dans le réseau de sous-traitance extrêmement dense. Ce dernier permet de créer des produits complexes en ne quittant pas la région des Montagnes neuchâteloises. La microtechnique est un domaine de pointe dans lequel excellent les entreprises des Montagnes neuchâteloises. Ces dernières s'appuient sur des écoles proposant une offre de formation de qualité dans le domaine industriel.

Berceau de l'identité neuchâteloise, les Montagnes neuchâteloises sont également fortes de leur diversité culturelle. La population, de nature chaleureuse et ouverte s'est effectivement enrichie au fil de l'histoire de différentes communautés étrangères.

Objectifs de développement

1. Renforcer les vecteurs de rayonnement international des Montagnes neuchâteloises autour du concept de liberté et création

  • Valoriser et élargir les partenariats entre les acteurs de la création pour accueillir des jeunes créateurs internationaux (résidence d'artistes) 
  • Inscrire les institutions et les atouts-phares dans les réseaux internationaux existants et à créer
  • Valoriser la création dans la Mère commune et la Métropole horlogère, en tant que pôle urbain possédant une envergure mondiale (design horloger)

2. Renforcer l'attractivité résidentielle des Montagnes neuchâteloises vis-à-vis des pendulaires, dont les frontaliers

  • Mettre en place un programme de domiciliation en partenariat avec les employeurs
  • Valoriser les atouts architecturaux, le patrimoine horloger et la proximité des grands paysages
  • Valoriser la qualité de vie urbaine et villageoise
  • Renforcer la diversité et la qualité de l'habitat
  • Rénover le parc immobilier
  • Expérimenter la relation Ville - Nature

3. Développer l'accessibilité

  • Connecter les Montagnes neuchâteloises aux métropoles (notamment Berne, Lausanne, Besançon et Bâle)
  • Insérer la région dans les réseaux structurants nationaux et internationaux
  • Améliorer les transports publics de proximité et la mobilité douce
  • Soigner les interfaces urbanisation-infrastructures de transports publics

4. Renforcer et valoriser la création culturelle sous ses différentes formes dans les Montagnes neuchâteloises 

  • Développer un pôle autour de l'Ecole d'Art
  • Valoriser la Maison des métiers d'Art Cartier (pôle culturel)
  • Développer les Arts de la scène
  • Soutenir davantage le foisonnement de la culture alternative et les initiatives culturelles

5. Mettre en place les conditions cadres pour un développement des activités économiques

  • Equiper les pôles de développement économiques
  • Développer les activités productives dans le tissu urbain
  • Soutenir les secteurs de l'horlogerie et de la haute précision
  • Positionner l'aéroport ARESA vis-à-vis des entreprises 

6. Renforcer la destination touristique des Montagnes neuchâteloises

  • Développer un concept touristique cohérent au sein des vallées afin de créer des synergies entre les différents atouts (Doubs, Tourbières, La Brévine - Sibérie de la Suisse, Sentier des statues, Musée régional de La Sagne) 
  • Par la mise en réseau des acteurs touristiques professionnels, développer une offre stratégique complémentaire villes-vallées afin d'augmenter la durée des séjours
  • Professionnaliser le secteur touristique
  • Renforcer l'offre d'hébergement en soutenant l'amélioration de la qualité des prestations
  • Compléter l'offre en prestations liées à l'urbanisme horloger
  • S'insérer dans des offres thématiques en réseau (ex. Route culturelle européenne de l'Art nouveau

7. Renforcer le dynamisme des centres de localités (circulation des richesses)

  • Développer les synergies entre les activités des villages afin de les maintenir
  • Renforcer les dynamiques urbaines locales
  • Renforcer la consommation locale en proposant des offres différenciatrices vis-à-vis de la France
  • Développer des synergies entre les entreprises
  • Renforcer le rôle de villes-centre de la Métropole horlogère et de la Mère commune au niveau de l'Arc jurassien

8. Valoriser le caractère interculturel de la région

  • Valoriser les lieux de réflexion tels que le Centre culturel de l'ABC et le Club 44
  • Favoriser les échanges entre communautés
  • Valoriser la vie sociale

9. Renforcer les relations extérieures

  • Affirmer le leadership du pôle urbain des Montagnes neuchâteloises dans l'Arc jurassien franco-suisse (Parc naturel régional du Doubs, RVAJ, RUN, Région capitale suisse)
  • Communiquer sur ce rôle de leadership afin que le Canton appuie sur ce point à l'extérieur
  • Développer l'implication et renforcer la reconnaissance de La Chaux-de-Fonds et du Locle dans les réseaux internationaux

10. Renforcer les institutions de formation

  • Renforcer les ancrages des pôles de formation avec le tissu économique et industriel du lieu
  • Renforcer le pôle création et industrie avec l'Ecole d'Art, le pôle santé/social avec l'Ecole Pierre-Coullery et le pôle microtechnique avec le CIFOM

 11. Faire évoluer la gouvernance régionale dans les Montagnes neuchâteloises

  • Mener une réflexion sur la dénomination de la région afin d'améliorer la communication autour de celle-ci

 12. Renforcer l'unité neuchâteloise (entre les diverses régions du canton)

  • Développer des missions d'envergure cantonale, notamment dans le secteur justice-sécurité et dans le domaine pénitentiaire (pôle cantonal)

Rôle du RUN

Le RUN a accompagné le processus politique et technique d'élaboration de l'accord de positionnement stratégique des Montagnes neuchâteloises.

En savoir plus sur le processus d'élaboration des accords de positionnement stratégique