RELIÂGES - Prévenir l'isolement des 65+

Accompagnement

Description du projet

Contexte et naissance du projet

À Neuchâtel et comme partout ailleurs, la population vieillit et augmente rapidement. Or, les personnes âgées, par rapport aux autres classes sociales, risquent particulièrement l'isolement social qui peut avoir des conséquences au niveau social, sanitaire et psychologique.

C'est en partant de ce constat que le Service cantonal de la santé publique, l'Université de Neuchâtel et le Réseau urbain neuchâtelois (RUN) ont fait naître le projet ReliÂges, soutenu par un financement de la Confédération au travers de Promotion Santé Suisse. Ce dernier a entre autre pour but de faire émerger des solutions permettant aux aîné·e·s d'améliorer leur quotidien.

Déroulement du projet

Dans un premier temps, une enquête qualitative (observations) a été réalisée par l'Université de Neuchâtel sur les trois sites retenus pour l'étude: Fresens (La Grande Béroche), Serrières (Neuchâtel) et Cernier (Val-de-Ruz). Dans un second temps, les porteur·euse·s du projet ont donné la parole à la population concernée. Ainsi, durant un mois, une rencontre a été organisée dans chacune des trois communes en invitant toutes les personnes en âge AVS et les professionel·le·s et associations qui travaillent avec elles au quotidien. L'objectif de ces rencontres étaient d''identifier les éléments qui permettent de maintenir les activités et relations essentielles, ainsi que l'accomplissement des activités du quotidien sans encombre.

Suite à ces séances, l'Université de Neuchâtel a analysé les données et a organisé une enquête de terrain plus approfondie qui permet de mettre en évidence les ressources à disposition des aîné·e·s et les obstacles qu'elles et ils rencontrent dans leur vie quotidienne.

La phase suivante consistera à élaborer un plan d'actions par commune concernée afin de mettre en avant les mesures concrètes qui peuvent être développées ainsi que la méthode pour les mettre en place. 

Le projet ReliÂges bénéficie du soutien de la conférence des directeur·trice·s communaux en charge de la Santé (CDC Santé), une commission qui regroupe des conseillères et conseillers communaux responsables de ce domaine dans le canton de Neuchâtel. Des représentant·e·s de ce cénacle sont d'ailleurs présent·e·s dans le groupe de suivi, tout comme Pro Senectute.

Les trois communes directement concernées sont sollicitées durant l'ensemble des travaux dans la mesure où elles ont une connaissance accrue de leur territoire. Elles jouent donc un rôle central dans la mise en œuvre de solutions concrètes pour leur population.

Objectifs du projet

Ce projet novateur sur plusieurs aspects tentera de répondre à différents objectifs:

  1. Identifier les obstacles que rencontrent les seniors;
  2. Faire émerger des solutions qui permettront d'améliorer leur quotidien et de prévenir leur isolement;
  3. Mettre en place des mesures incitatives au sein des trois communes concernées;
  4. Faire rayonner les idées.

Rôle du RUN

Suite aux séances organisées en septembre, le RUN travaillera principalement à établir des plans d'actions pour les trois communes participantes et développer une mesure concrète par site afin d'ouvrir la voie au développement d'autres actions visant à améliorer la qualité de vie des aîné·e·s les plus isolé·e·s.