Projet-modèle Co-citoyenneté

Accompagnement de la mise en oeuvre du projet-modèle Co-citoyenneté : une intégration innovante et ambitieuse de la population pour une urbanisation durable réussie

Description du projet

Le 1er  janvier 2013, le plus grand processus de fusion jamais réussi à ce jour en Suisse a abouti, la commune de Val-de-Ruz est née. Ce véritable projet de société réunissant le destin de 15 communes se distingue notamment par une approche co-citoyenne, illustré, par exemple, par l'élaboration du premier plan de législature à travers des ateliers participatifs.

Parallèlement, la Confédération lança, fin 2013, un appel d'offre en vue d'une troisième génération de projets-modèles. Visant un développement territorial durable, ces derniers aspirent, à travers des approches innovantes, à aviver la qualité de vie, la diversité, la compétitivité et la solidarité territoriale.

Au vu de l'enthousiasme porté aux démarches participatives et afin d'étendre le concept de co-citoyenneté, les autorités communales ont répondu à l'appel d'offre de la Confédération. Parmi les différentes thématiques proposées par cette dernière, le nouveau Conseil communal a choisi d'axer ses efforts sur la problématique de la mise en œuvre de l'urbanisation à l'intérieur du milieu bâti. En effet, il incombe à la Commune de se munir d'un seul plan d'aménagement local (PAL) afin de succéder à ceux des 15 anciennes communes ainsi que de respecter les exigences de la nouvelle loi sur l'aménagement du territoire. Pour ce faire une méthodologie innovante impliquant des réseaux d'acteurs, des partenaires et de citoyen-ne-s fut élaborée afin de traiter de thématiques diverses telles que vivre; habiter; entreprendre; paysage, agriculture et environnement (PAN) et découvrir. Les réseaux d'acteurs autour de ces thèmes participent activement à la mise en œuvre du projet modèle et sont intégrés dans la réalisation du plan directeur régional.  

Rôle du RUN

Le RUN, déjà pleinement impliqué dans le processus de fusion à travers l'élaboration du premier plan de législature communal, participe activement au suivi, à la planification et à la mise en œuvre du projet-modèle. Ainsi, il a pour rôle de coordonner et préparer les travaux des réseaux d'acteurs dans l'optique de leur permettre d'acquérir une vision territoriale commune.