Projet de société des Montagnes neuchâteloises

Accompagnement du groupe de travail "rapprochement institutionnel" et réalisation de l'étude stratégique

Description du projet

Dans le cadre des travaux sur les possibilités de rapprochement institutionnel dans les Montagnes neuchâteloises, les neuf communes neuchâteloises membres de Centre-Jura (La Chaux-de-Fonds, Le Locle, Les Planchettes, La Sagne, Brot-Plamboz, Les Ponts-de-Martel, Le Cerneux-Péquignot, La Chaux-du-Milieu et La Brévine) ont élaboré un projet de société, dans l'idée que la fusion doit être l'aboutissement d'un projet commun de vivre-ensemble. Dans la volonté de réfléchir ensemble à l'avenir de leur région, des membres des neuf exécutifs ont travaillé durant plus de deux ans, accompagnés par le RUN, à la définition d'un projet de société. Ce dernier a été validé et reconnu par les exécutifs et législatifs des neuf entités et définit les grands enjeux et axes de développement pour la région Centre-Jura.

Ce travail de longue haleine constitue actuellement la base du plan directeur régional de la région. Le principe de base de ce projet de société est de permettre aux Montagnes neuchâteloises de s'exprimer d'une seule voix pour les problématiques qui les concernent et d'être perçues de l'extérieur comme un seul espace, uni et cohérent. La nature des communes des Montagnes neuchâteloises étant fortement diversifiée, l'une des ambitions du projet de société est de faire une force de cette richesse en misant sur la complémentarité entre les espaces urbains et ruraux. Parmi les thèmes abordés, l'accent a été mis sur les prestations à la population, la desserte ferroviaire, le tourisme et les emblèmes culturels.

Rôle du RUN

Le RUN possède de larges compétences en matière d'accompagnement de processus politiques. Il a déjà œuvré dans le domaine des rapprochements institutionnels, au stade d'étude de faisabilité ou jusqu'à la concrétisation par une fusion. Cela en fait un acteur privilégié pour l'accompagnement de ce projet de société dont il a assuré le pilotage. Le travail du RUN a consisté en l'établissement d'un constat de base sur la situation des Montagnes neuchâteloises, en des analyses précises, par localité, des perspectives de rapprochement institutionnel, et en la rédaction et la présentation d'un rapport final. Le RUN a, lors d'une seconde phase, également accompagné des ateliers visant la définition du projet de société ainsi que les réflexions du groupe de pilotage sur les suites à donner.