Gérer votre abonnement    
 

La stratégie politique d'aménagement: un outil de cohésion!

Le processus d'élaboration d'une stratégie politique d'aménagement développé par le RUN assure un consensus et une vision politique partagée du développement territorial des communes. Il intervient au tout début de la révision des plans d'aménagement locaux (PAL) et permet de concrétiser, à l'échelon de la parcelle, des politiques bien plus larges.

Dans la continuité de la révision de la loi fédérale sur l'aménagement du territoire (LAT), le Canton de Neuchâtel a fait réaliser par les régions qui le composent des Plans directeurs régionaux (PDR) afin d'alimenter la mise à jour son plan directeur cantonal (PDC) en tenant compte des spécificités de chacune. En sa qualité d'acteur central pour le développement des régions, le RUN a piloté l'élaboration de ces travaux afin de définir, pour chacune d'entre-elles, des projets de territoires cohérents, durables et tournés vers l'avenir, tout en respectant le redimensionnement de la zone à bâtir induit par la révision de la LAT:

Dans une étape ultérieure et actuellement en cours, le redimensionnement des zones à bâtir se traduit à la parcelle par la révision des PAL de chaque commune pour assurer leur développement durable, rationnel et harmonieux. Ils permettront de retranscrire dans la division du territoire en différentes zones, la vision politique communale pour les 15-20 ans à venir. Il s'agit donc d'un outil central des territoires, permettant de renforcer leur attractivité.

Le RUN accompagne aujourd'hui plusieurs communes neuchâteloises dans l'élaboration de leur stratégie de politique d'aménagement, en préambule des travaux de révision de leur PAL. Cette étape préalable est essentielle pour assurer un consensus de base qui servira de fil rouge tout au long du processus qui suivra. Basés sur la combinaison de l'expertise d'usage des élus et les compétences techniques des spécialistes du RUN, ces travaux aboutissent à une vision partagée entre l'exécutif et le législatif sur les enjeux politiques à court, moyen et long termes.

La démarche se décline en une série d'ateliers encadrés par le RUN, impliquant une commission issue du Conseil général. Celle-ci est constituée de sorte à représenter les différentes forces politiques et sensibilités. Cela garantit un équilibre dès le début du processus et une stratégie d'aménagement richement alimentée en idées. Le but est dans un premier temps de déterminer les enjeux territoriaux, puis les objectifs à réaliser, en terminant avec quelques pistes ou leviers d'actions qui viendront nourrir la réflexion liée à l'avant-projet du PAL.

Dans la continuité des plans directeurs régionaux tenant compte des espaces fonctionnels, il devient pertinent de réfléchir certaines thématiques liées à la révision des PAL à l'échelle régionale voire suprarégionale. Dans cette optique, la COMUL (Communauté urbaine du littoral), accompagnée par le RUN, a décidé de mener une démarche inédite en réunissant politiciens et techniciens communaux dans des ateliers traitants de thématiques transversales. Cette démarche s'inscrit en parfaite complémentarité avec les travaux d'élaboration des stratégies politiques d'aménagement communales.