Gérer votre abonnement    
 

La Maison de la Tourbière : agir contre le déclin des milieux naturels en Suisse

Au cœur des montagnes neuchâteloises, la Maison de la Tourbière sera un lieu incontournable pour les visiteurs, habitant-e-s et spécialistes de la biodiversité. La tourbière des Ponts-de-Martel est un véritable joyau de la région : il s'agit de la plus grande de Suisse qu'il est possible de visiter ! La Maison de la Tourbière, qui prendra place dans un bâtiment situé au centre du village, permettra d'en apprendre plus sur le patrimoine naturel et historique lié aux sites marécageux, 10'000 visiteurs y sont attendus par année.

Ce projet comprend de multiples enjeux et notamment ceux liés à la protection de l'environnement. Selon l’OFEV (Office fédéral de l’environnement), la moitié des milieux naturels présents dans notre pays et un tiers des espèces animales et végétales sont menacées. Les marécages font quant à eux, depuis l’initiative Rothenturm en 1987, l’objet d’une protection. C’est ainsi que la Maison de la Tourbière prend toute son importance pour mieux connaître ce milieu et mettre en évidence la nécessité de le protéger.

Le projet de Maison de la Tourbière comprendra plusieurs volets afin de s'adresser à la fois aux spécialistes ainsi qu'à un large public. Il proposera notamment un réaménagement des sentiers dans les tourbières, un centre de compétences national et un centre d'interprétation. Le bâtiment comprendra en outre un restaurant et des possibilités d'hébergement afin de soigner l'accueil des visiteurs et devenir un véritable lieu de vie et d'échange.

Le RUN joue un rôle d'appui et de conseils aux porteurs de projet depuis les premières étapes. Il accompagne notamment les travaux de la commission en charge de la recherche de fonds et la fait bénéficier de son expérience dans ce domaine. Le projet est actuellement au bénéfice de plusieurs soutiens financiers dont ceux de l'Etat, de la Commune des Ponts-de-Martel, de Pro Natura, de privés et de fondations. La recherche de fonds n'est cependant pas terminée. Elle doit se poursuivre parallèlement aux travaux de conception du projet afin de pouvoir le voir un jour se concrétiser.

Soulignons encore que la Maison de la Tourbière est le fruit de nombreuses collaborations. La Fondation regroupe notamment l'Etat, Pro Natura et la Commune des Ponts-de-Martel ainsi que de nombreux autres acteurs, dont un grand nombre de citoyens bénévoles qui s'engagent pour la concrétisation du projet.

Pour finir, rappelons que la Maison de la Tourbière est inscrite dans les mesures de l'Accord de positionnement stratégique des Montagnes neuchâteloises et participe ainsi au positionnement de la Région en tant qu'Espaces de liberté et de création. Visiter le site permettra une immersion totale dans l'identité des Montagnes neuchâteloises.