Gérer votre abonnement    
 

Développer le coworking dans l'Arc jurassien

Le coworking définit le fait de réunir en un lieu différents professionnels qui ne travaillent pas nécessairement pour la même entreprise ou la même structure, tout en étant plus que de la location de bureau. Ce "plus" est souvent l'organisation d'événements ou d'activités portant sur des thématiques professionnelles, le partage de certaines valeurs ou encore la répartition de tâches liées à la gestion de l'espace de coworking.

En 2015, le RUN se penchait déjà sur le phénomène des espaces de travail partagés. Le rapport produit à cette occasion montrait que plusieurs projets émergeaient dans le canton de Neuchâtel et que ce modèle de travail présentait un intérêt certain pour les travailleurs, les entreprises et les territoires. Quelques années plus tard, le constat est sans appel: le nombre d'espaces de coworking a considérablement augmenté!

Actuellement, ces lieux se concentrent principalement dans les centres urbains où ils sont le fruit d'initiatives privées. Dans les territoires périurbains voire ruraux, de tels espaces ont cependant également tout leur sens. Ils permettent de renforcer la captation de revenus en offrant une alternative à la pendularité, de stimuler l'innovation et l'entreprenariat ainsi que de redynamiser la vie locale par l'utilisation des biens et services de proximité.

A partir de ce potentiel inexploité, une réflexion s'est construite cette fois à l'échelle de l'Arc jurassien, dans le cadre du projet pilote PHR-Economie. Ce dernier, porté par Arcjurassien.ch et le Réseau des villes de l'Arc jurassien (RVAJ), réunit différents partenaires autour d'une réflexion globale sur le renforcement de l'économie présentielle qui définit le tissu économique de proximité qui n'est pas porté sur l'exportation. En effet, cette région contribue fortement à la prospérité de la Suisse par sa capacité d'exportation mais peine à capter les revenus générés et à en faire bénéficier sa population. Cette difficulté à capter des revenus et à les faire circuler au sein de la région était d'ailleurs au centre de la manifestation organisée pour fêter les 10 ans d'Arcjurassien.ch le 19 novembre dernier.

Après l'analyse de base de 2015, l'actualisation des données recensées et son calage dans le programme PHR-Economie, l'objectif du projet déployé de 2018 à 2019 est désormais de mettre en place des outils à l'attention des collectivités publiques qui leur permettent d'encourager le développement d'espaces de coworking. Il comprend un projet-pilote à St-Imier, dans lequel le RUN accompagne la commission économique communale dans le processus de mise en place d'un tel espace.

Parallèlement, la réflexion à l'échelle de l'Arc jurassien est approfondie et structurée pour pouvoir aboutir à des outils concrets. Dans ce cadre, en sus des contacts avec les espaces de coworking existants, le RUN réalisera début 2019 une large enquête auprès des communes de l'Arc jurassien pour connaître leur état d'esprit vis-à-vis du coworking.

A noter que le PHR-Economie propose également d'explorer d'autres voies pour renforcer l'économie présentielle, dont la mise en relation des producteurs locaux avec les entreprises (projet porté par la Fondation rurale interjurassienne), le management des zones d'activités économiques (projet porté par l'Association Ecoparc) et l'amélioration de la captation locale des dépenses de l'industrie en matière de prestations de services (projet porté par la Chambre d'économie publique du Jura bernois).

Le PHR-Economie est novateur à travers son approche plus complète de l'économie pas uniquement basée sur l'exportation ainsi que par l'échelle d'action large mais cohérente et homogène que représente l'Arc jurassien. Il permet ainsi une réflexion globale et structurée et vise à proposer des solutions concrètes pour y renforcer la captation de revenus.