Gérer votre abonnement    
 

Construisons l'avenir du canton de Neuchâtel ! Le RUN dit OUI au NHOJ

L'Association Réseau urbain neuchâtelois (RUN) a notamment pour mission d'accompagner et de faciliter la réforme et la modernisation de notre canton. De ce point de vue, le NHOJ répond en tout point à la stratégie qui vise l'optimisation du fonctionnement de notre canton et, par ce biais, l'amélioration de la situation financière des collectivités publiques. L'image et le renforcement du positionnement de notre canton sur le plan national est également en jeu. Le RUN rappelle qu'évoluer, c'est aussi investir dans l'avenir, notamment lorsqu'un projet permet de faire des économies. Et l'avenir, c'est l'affaire de toutes les Neuchâteloises et de tous les Neuchâtelois !

La situation financière des collectivités publiques neuchâteloises est clairement préoccupante; celle-ci ne se résoudra toutefois pas d'un coup de baguette magique ! Le manque d'efficience dans le fonctionnement de nos institutions figure parmi les principales raisons de cette situation. Dans ce contexte, le NHOJ constitue une opportunité concrète de réformer le fonctionnement de la justice et des institutions neuchâteloises, de manière ambitieuse et surtout économe.

Le RUN, et la stratégie dont il est issu, promeut un développement du territoire neuchâtelois autour de ses centres urbains, unis et forts; le NHOJ s'inscrit pleinement dans cette logique. En sa qualité d'association faitière des régions neuchâteloises, le RUN est convaincu de la pertinence de ce projet et des bénéfices de la construction d'une infrastructure judicieusement pensée.

Partant d'un réel besoin d'investir dans de nouveaux locaux, le NHOJ réunit en un bâtiment efficient les tribunaux d'instance, le ministère public et le secrétariat général. Novateur, ce projet permettra un fonctionnement rationnel de la justice, respectueux des victimes et témoins. Ce nouveau pôle qui abritera des centaines d'emplois sera idéalement situé, accolé à la gare de La Chaux-de-Fonds, en plein centre de l'une des deux grandes villes du canton et donc accessible à toutes les Neuchâteloises et tous les Neuchâtelois.

Rappelons que ce projet équilibré a été analysé en profondeur et a séduit une large majorité  du Grand Conseil par 91 voix contre 18 en novembre 2016. Seul chef d'inculpation déposé par les référendaires : l'investissement nécessaire de CHF 48,5 millions pour sa réalisation. Selon le RUN, il s'agit bien plus d'une question d'oser engager le changement pour l'avenir du canton que de la seule question financière. D'autant plus que la construction d'un bâtiment, énergétiquement peu gourmand et duquel l'Etat sera propriétaire est, à long terme, irréfutablement plus intéressant économiquement que de rester locataire de plusieurs locaux vétustes, nécessitant dans tous les cas des investissements sur de multiples sites, peu rationnels, pour agrandissement et entretien.

Souhaite-t-on bâtir un canton fort fondé sur une agglomération urbaine forte, dotée d'infrastructures modernes et économiques ou continuer à perdre énergie et ressources financières dans des bâtiments indignes du 21ème siècle ?

En disant OUI au NHOJ, les Neuchâteloises et les Neuchâtelois poseront une nouvelle pierre à la construction d'un canton dynamique et prospère! 

A 9 jours de la clôture de la votation, le Réseau urbain neuchâtelois (RUN) encourage la population neuchâteloise qui n'a pas encore voté à se mobiliser pour dire OUI au Nouvel hôtel judiciaire (NHOJ).