Gérer votre abonnement    
 

1, 2, 3 ... 4 : Fusion!

Oser changer, donner envie de vivre à Neuchâtel, être un haut lieu de la créativité et de l'innovation, viser la simplicité et respecter les personnes et les identités locales tout en les reliant, tels sont les mots d'ordre de la fusion des communes de Corcelles-Cormondrèche, Neuchâtel, Peseux et Valangin. Après le premier vote en 2016, le second à Peseux en 2018 et finalement la décision du tribunal fédéral fin 2019, les autorités, les collaborateurs et collaboratrices des administrations et la population peuvent enfin se projeter dans la nouvelle commune qui verra le jour au 1er janvier 2021. Le Comité de pilotage a déjà œuvré courant 2019 pour définir l'ambition et l'état d'esprit donnés à cette fusion. Ce début 2020 sonne le démarrage des travaux opérationnels.

En effet, les autorités et les administrations des quatre communes doivent préparer concrètement le fonctionnement de la nouvelle. Elles seront pour ce faire accompagnées par le RUN qui met son expérience en matière de réformes institutionnelles au service de ce projet ambitieux aux multiples enjeux.  

Le premier enjeu et d’assurer certaines prestations sont essentielles au bon fonctionnement de la collectivité dès le 1er janvier 2021. Citons, entre autres, le contrôle des habitants, la collecte des déchets, le nettoyage et le déneigement des rues, les prestations sociales ou socio-éducatives ou encore l'école et les structures pré ou parascolaires.

Pour d'autres prestations, l'enjeu porte sur l'intégration du nouveau périmètre et la gestion des activités existantes: par exemple les prestations culturelles, la promotion touristique ou encore les politiques de logement ou de santé. Dans le cadre de ces thématiques notamment, la fusion est l'occasion d'"oser changer", de prendre du recul et de repenser certains aspects. Il s'agit donc d'une opportunité de se poser les bonnes questions avec pour objectif de garder le meilleur de chaque commune tout en améliorant ce qui manque peut-être encore pour former ensemble plus que la somme des parties. La convention de fusion prévoit par exemple la mise en place d'Assemblées citoyennes: ces nouvelles structures doivent être imaginées et mises en place pour devenir les centres névralgiques de la citoyenneté.

N'oublions pas non plus que de grands projets sont en cours comme la révision des plans d'aménagement locaux ou le plan intercommunal des énergies pour ne citer que ces ceux-là et que ceux-ci doivent aller de l'avant sans être freinés par les travaux de la fusion. 

Dans le cadre de cette fusion entre quatre communes de typologies très variées, une attention toute particulière sera portée au renforcement d'une identité commune dans le respect des spécificités locales.

Le résultat de tout cela sera, au premier janvier 2021, une nouvelle capitale cantonale repensée et renforcée de près de 45'000 habitants qui consolidera son rôle de centre urbain insufflant ainsi une dynamique positive dans toute l'agglomération neuchâteloise et dans tout le canton.