Gérer votre abonnement    
 

Val-de-Ruz, écorégion

Dans son accord de positionnement stratégique, Val-de-Ruz se définit comme une « écorégion », c’est-à-dire une région qui, d’une part, entretient une forte relation avec la terre à travers l'agriculture, l'authenticité du paysage et la qualité de ses produits régionaux et qui, d’autre part, s’inscrit dans une dynamique appuyée de développement durable en veillant aux équilibres entre les intérêts écologiques, économiques et sociaux.

La Commune de Val-de-Ruz a, dès ses premiers pas en 2013, affirmé sa volonté de donner une place particulière au développement durable dans son fonctionnement et ses actions. Des mesures concrètes ont été mises en place : saviez-vous que l'administration communale n'utilise pratiquement plus de papier, étant ainsi une véritable commune "sans papier"? Un autre exemple se déroule en ce moment: pour une phase-test, l'éclairage public du village de Fontaines est éteint entre minuit et 5h du matin afin de réduire la pollution lumineuse et réaliser des économies d'énergie.

Cependant, il serait injuste de réduire la prise en compte d'un développement durable aux seules préoccupations des autorités politiques! En effet, depuis le milieu des années 1990, les agriculteurs de la région ont su se mobiliser autour de l'EcoRéseau Val-de-Ruz, l'un des premiers du genre en Suisse. En associant paiements directs et vision d'un Val-de-Ruz aux paysages et à la faune préservés, ces précurseurs, réunis depuis en association, ont donné le ton.

Par ailleurs, il faut mentionner ici la partie de Val-de-Ruz incluse dans le périmètre du Parc régional Chasseral. Celui-ci, en assumant les missions de conserver et mettre en valeur les paysages naturels et culturels, soutenir l'économie durable et promouvoir l'éducation et la sensibilisation à l'environnement, représente de formidables perspectives de partenariat pour l'écorégion.

Dans un autre registre, l'Université de Neuchâtel a proposé en 2017, avec son projet "Territoire", une expérience innovante en matière de création artistique et d'interaction avec la Cité. Quinze chercheurs et un dramaturge professionnel ont choisi puis monté dans un premier temps en courtes saynètes une série d'études de cas issues de leurs recherches, pour présenter en fin d'année une pièce de théâtre originale, entièrement fictionnelle. Celle-ci, jouée à La Chaux-de-Fonds, abordait, avec beaucoup d'humour, la thématique de l'écorégion, passée au filtre de l'analyse de la gestion de la complexité, et notamment des "effets de silo" qui rendent si difficile la prise en charge de problèmes fondamentaux posés par le développement économique, social et territorial.

A Val-de-Ruz, la question de l’application des principes du développement durable aux activités économiques se pose également. Deux démarches d’écologie industrielle, sur deux zones d’activités économiques différentes du territoire communal, ont été réalisées. Soutenu par la politique régionale (NPR), ce projet a permis d’envisager des synergies entre les acteurs et de tenir compte des principes de l’écologie industrielle déjà au stade de la planification. Ces démarches qui étaient des premières dans le canton de Neuchâtel ont également permis l'élaboration d'un guide qui est désormais à disposition des collectivités publiques pour la réalisation de démarches d'écologie industrielle.

Afin de structurer les diverses et porteuses actions actuellement en cours sur le territoire communal dans le domaine du développement durable et de faire émerger de nouveaux projets qui s'inscrivent dans cette dynamique, la Commune de Val-de-Ruz élaborera, en 2018, avec l'appui du RUN un programme de développement durable.

Ce projet est soutenu par la Confédération (Programme d'encouragement pour le développement durable 2017) et l'Etat de Neuchâtel. Comme cela est désormais dans les habitudes communales, ce processus s'appuiera en grande partie sur les réseaux d'acteurs citoyens afin d'intégrer la population et les groupes d'intérêts. Les informations pour les inscriptions paraitront dans le Val-de-Ruz Info du 22 février 2018.