Montagnes neuchâteloises: 10 communes unies pour développer la région et concrétiser des projets

La Région des Montagnes neuchâteloises a été constituée le 4 juin 2019 par les 10 communes de Brot-Plamboz, La Brévine, La Chaux-de-Fonds, La Chaux-du-Milieu, Le Cerneux-Péquignot, Les Brenets, Le Locle, La Sagne, Les Planchettes et Les Ponts-de-Martel. Cette organisation institutionnelle renouvelée permettra de donner un nouvel élan aux collaborations intercommunales au sein de la région qui représente plus de 50'000 habitants et a la particularité d'allier de manière complémentaire des zones urbaines et rurales. Sous le slogan, espaces de liberté et de création, la Région entend soutenir activement différents projets et notamment ceux s'inscrivant dans l'accord de positionnement stratégique des Montagnes neuchâteloises.

Un paysage institutionnel renouvelé

Depuis les années 1970, les 10 communes des Montagnes neuchâteloises entretiennent des relations étroites au sein de l'Association Centre-Jura dont les neuf communes du vallon de Saint-Imier sont également membres. Centre-Jura est depuis plus de 10 ans membre du RUN qui en gère le secrétariat général. Fin 2018, le RUN a modifié ses statuts adaptant le nombre de ses membres aux quatre régions neuchâteloises (Montagnes neuchâteloises, Neuchâtel Littoral, Val-de-Ruz et Val-de-Travers). Parallèlement, du côté bernois, l'Association Jura bernois.Bienne regroupe désormais toutes les communes du Jura bernois. Ces différentes évolutions ont amené les communes des Montagnes neuchâteloises à repenser la configuration de leurs collaborations et la création d'une Association des Montagnes neuchâteloises regroupant les 10 communes et membre du RUN est apparu comme une solution efficiente et transparente pour accompagner la région dans ses nombreux défis à venir.

Cette organisation leur permettra de se concerter et construire ensemble l'avenir de la Région des Montagnes neuchâteloises tout en maintenant et nouant des partenariats étroits avec les autres régions du canton ainsi que Centre-Jura ou encore l'Agglomération urbaine du Doubs.

Des projets concrets à mettre en oeuvre

Cette nouvelle organisation entend contribuer tout particulièrement à la mise en oeuvre des projets concrets notamment issus de l'accord de positionnement stratégique conclu en 2017 entre la Région, l'Etat, le RUN et toutes les communes de Montagnes neuchâteloises. Ces projets renforceront le positionnement territorial défini sur ses atouts historiques et reconnus que sont sa dynamique créatrice, ses patrimoines (naturel, culturel, architectural, horloger, etc.) ainsi que l'horlogerie et la haute précision, qui contribuent depuis des décennies au rayonnement des Montagnes.

Parmi ces projets, citons à titre d'exemples la création d'une maison de la tourbière aux Ponts-de-Martel, la valorisation du patrimoine du froid à la Brévine, l’aménagement des rives du Doubs aux Brenets, la création du zoo-musée de la Chaux-de-Fonds, la mise en place d'un centre national des arts de rue ou encore le déploiement du 1er parcours « Street art de Suisse » au Locle par la résidence d’artistes « Luxor Factory ». Le programme cantonal d'impulsion, validé en juin dernier par le Grand Conseil permettra notamment de soutenir certaines mesures d'importance et renforcer ainsi la concrétisation des projets.

L'accord de positionnement stratégique des Montagnes neuchâteloises constituera une part importante des activités de la Région mais elle entend également développer la collaboration intercommunale au sens large en intégrant, par exemple, le conseil régional des transports.

Une nouvelle organisation pour affronter une période charnière

La création de cette nouvelle association s'inscrit dans une période charnière pour la région. En effet, les objectifs des prochaines années sont ambitieux. Citons, par exemple, le souhait de la Ville de La Chaux-de-Fonds de devenir la première capitale culturelle suisse en 2024 et les importants investissements pour les infrastructures ferroviaires et routières attendus à partir de 2021, dont notamment le contournement de la Mère commune, puis celui de la Métropole horlogère, qui redessineront le visage de la région. La Région Montagnes neuchâteloises entend accompagner ces projets d'importance en intégrant une vision régionale afin de rassembler les forces pour les mettre en oeuvre et de faire bénéficier de cette dynamique positive à toute la région.

Composition du Comité

Élu début juin 2019, le Comité de la Région des Montagnes est constitué des personnes suivantes:

  • M. Théo Huguenin-Elie, conseiller communal de La Chaux-de-Fonds, président
  • M. Didier Barth, conseiller communal des Ponts-de-Martel
  • M. Céric Dupraz, conseiller communal du Locle
  • M. Jean-Maurice Gasser, conseiller communal de La Brévine
  • M. André Meister, conseiller communal de La Sagne

 

Revue de presse

Dix communes ont créé la Région des Montagnes neuchâteloises (article Arcinfo du 26.08.19)

Dix communes ont créé la Région des Montagnes (article 20 minutes du 26.08.19)

Dix communes ont créé la Région des Montagnes neuchâteloises (RTS, 26.08.19)

Dix communes ont créé la Région des Montagnes neuchâteloises (RTN, 26.08.19)

Journal 12h15 (RTN, 26.08.19)

Dix communes ont créé la Région des Montagnes (Le Matin, 26.08.19)