La mobilité douce, pilier du Réseau urbain neuchâtelois

Le projet d'agglomération du Réseau urbain neuchâtelois considère les milieux urbains du Locle, de la Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel comme un ensemble formant une seule et unique agglomération multipolaire. Son objectif est de mettre en valeur l'espace public et de réduire les coupures, de manière à favoriser les déplacements à pied ou à vélo. Il semble en effet que la mobilité douce soit à l'intérieur de cet espace un moyen de transport à privilégier pour les courtes distances.

Le projet d'agglomération du Réseau urbain neuchâtelois (PAR UN) représente un outil central à la fois pour dynamiser l'attractivité et le développement économique de ce territoire et pour améliorer la qualité de vie de ses habitants. Cette stratégie repose sur plusieurs éléments clés que sont le RER neuchâtelois constituant une ossature de transport public ferroviaire solide, un urbanisme constitué autour de pôle de développement favorisant les transports publics, et à une plus petite échelle un fonctionnement urbain et villageois où la mobilité douce est encouragée.

La promotion de la mobilité douce représente un potentiel important. En effet, une grande partie des trajets courts effectuée en voiture pourrait l'être à pied ou à vélo. Cependant, le partisan de la mobilité douce se trouve encore trop souvent obligé de côtoyer de très près les voitures. Quant à la mobilité douce de loisir, trop peu d'itinéraires lui sont consacrés. Ainsi, les mesures du PA RUN ont été élaborées sur la base de ces constats et visent à en réduire l'impact.

Ces démarches sont appuyées sur l'ensemble du territoire par le tout nouveau Plan directeur cantonal de la mobilité douce. Ce dernier soutient la constitution d'un réseau cyclable interurbain, maillé et continu, et prévoit le développement de l'interconnexion entre transports publics et mobilité douce, notamment par des accès directs sûrs aux gares ainsi que suffisamment de places de stationnement pour les vélos.

Le PA RUN s'inscrit aussi dans une multitude d'autres fonctions liées à la mobilité douce telles que la mise en place d'un réseau de voies qui exploitent les richesses naturelles du territoire,  la construction de passerelles, rampes et ascenseurs dans un objectif d'allier élégance et fonctionnalité ou encore la volonté de fournir des aménagements de mobilité douce de qualités, attractifs et sûrs.

Aujourd'hui la mobilité douce est indissociable de la qualité de vie et c'est pourquoi elle constitue un élément de base du PA RUN. Ce dernier favorise ainsi l'essor de parcours attractifs et sûrs qui devraient conduire à un changement progressif des comportements et à un développement durable de la marche et du vélo.

Lien vers le site de l'Office fédéral du développement territorial

Lien vers le site du Projet d'agglomération du Réseau urbain neuchâtelois