Centre-Jura salue l'inscription à l'UNESCO des savoir-faire en mécanique horlogère

Centre-Jura a le plaisir de partager l'inscription des savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d'art sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

 

C'est ce mercredi 16 décembre 2020 que l'UNESCO a annoncé l'inscription tant attendue des savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d'art sur sa Liste du patrimoine culturel immatériel. Ce dossier transcantonal et transfrontalier met en valeur les traditions ancestrales et vivantes liées à l'horlogerie ainsi qu'à la fabrication des automates et des boîtes à musique en Suisse et en France.  
Le dossier, porté par l'Office fédéral de la culture pour la Suisse et par le Ministère de la culture pour la France, a été déposé en mars 2019 après quatre ans de travail. Il regroupe des acteurs issus du monde horloger de nombreuses villes de l'Arc jurassien, de Genève à Schaffhouse et de Besançon à Neuchâtel, sans oublier la fabrication d'automates et de boîtes à musique à Sainte-Croix. 
C'est avec grand plaisir que Centre-Jura, dont le réseau s'étend sur les Montagnes neuchâteloises et le Jura bernois, au cœur géographique de ce savoir-faire immatériel, apprend et partage cette nouvelle. 
Après la reconnaissance de l'urbanisme horloger de La Chaux-de-Fonds et du Locle sur la Liste du patrimoine mondial de l'humanité en 2009, ce sont donc les savoir-faire individuels et collectifs des artisans et des fabricants qui sont mis à l'honneur. Cette reconnaissance rappelle que cette industrie reste à la pointe de la modernité en intégrant dans ses savoir-faire traditionnels des techniques avant-gardistes. 
Cette nouvelle inscription permettra de valoriser davantage les savoir-faire et l'industrie qui, aujourd'hui encore, font partie intégrante de l'identité de l'Arc jurassien. 


Contacts :  
Théo Huguenin-Elie, président, 032 967 62 20 
Patrick Tanner, vice-président, 032 942 44 12