Le « Livre de la fusion » dessine le nouveau visage ambitieux et innovant de Neuchâtel

La fusion des communes de Corcelles-Cormondrèche, Neuchâtel, Peseux et Valangin prend un tour très concret avec la présentation, ce lundi 19 octobre aux médias, du Livre de la fusion, un document d’une soixantaine de pages élaboré en partenariat avec le RUN et qui dévoile la vision stratégique et les ambitions du nouveau Neuchâtel. A l’issue de la conférence de presse tenue à Valangin, les conseillères communales et conseillers communaux ont signé ce Livre de la fusion, s’apprêtant à le remettre aux nouvelles autorités élues le 25 octobre pour gouverner ce vaste territoire urbain de 45’000 habitant-e-s en 2021.

Réunir quatre communes de taille différente, chacune munie d’une histoire et d’une identité propres, ne se fait pas en un claquement de doigts. Après le feu vert pour lancer les travaux de la fusion il y a tout juste une année, les 4 exécutifs ont pris la voie la plus difficile, mais aussi la plus porteuse d’avenir, celle d’une co-construction, mobilisant quelque 200 collaboratrices et collaborateurs sous l’égide d’un comité de pilotage. Violaine Blétry-de Montmollin, sa coprésidente et conseillère communale à Neuchâtel, en a fait le récit : « Notre état d’esprit, dès le départ, a été de construire ensemble notre nouvelle commune de demain en reprenant le meilleur de chacune de nos organisations. Il en est sorti trois grandes ambitions: donner envie de vivre à Neuchâtel, en faire un haut lieu de créativité et d’innovation, et enfin viser la simplicité et l’efficience. Le Livre de la fusion est le résultat concret et abouti de ces réflexions ».

Signé solennellement ce matin par l’ensemble des exécutifs des 4 communes, ce document sera remis aux autorités nouvellement élues le 25 octobre prochain. Il contient des options et recommandations à l’attention des autorités législatives et exécutives. L’une des options fortes développées par le Livre de la fusion, c’est d’être plus que jamais à l’écoute de ses habitant-e-s, qu’ils habitent Valangin, La Coudre, Peseux, Monruz, Cormondrèche ou le centre-ville de Neuchâtel. « Afin que chacun puisse exprimer ses souhaits pour le bien-être de tous, et favoriser la démocratie de proximité, des assemblées citoyennes verront le jour comme stipulé dans la convention de fusion », a expliqué Thomas Perret, conseiller communal à Corcelles-Cormondrèche. Cette forme originale d’assemblée fera l’objet d’un suivi par un tout nouveau service des quartiers. « La nouvelle commune, avec tous ses services et en coopération avec la société civile, aura pour tâche de renforcer l’intégration professionnelle, la cohésion sociale et de favoriser le vivre-ensemble, dans les anciennes communes comme dans les actuels quartiers de la ville », détaille le conseiller communal et président de la Ville de Neuchâtel, Thomas Facchinetti.

Les habitant-e-s des 4 communes ne doivent pas s’attendre à des bouleversements brutaux pour 2021, mais à des adaptations progressives. Des antennes administratives, véritables portes d’entrée pour le citoyen, seront maintenues dans les anciennes communes et aucune adresse postale ne devra être modifiée car les codes postaux et les noms des localités restent inchangés. Par contre, fiscalement le changement sera intéressant pour les habitant-e-s de Corcelles-Cormondrèche, Peseux et Valangin puisque leur facture sera allégée de 10% en vertu du taux commun le plus bas (coefficient 65%). « C’est une révolution en douceur qui se prépare, qui va créer une dynamique profitable à toute la région et à l’ensemble du canton », a conclu le conseiller communal et président de Valangin Mario Vieira.

Le RUN en consortium avec la société Actaes et fort de sa longue expérience en matière de réformes institutionnelles, a accompagné et concrétisé les mesures à prendre par la future grande commune de Neuchâtel. Ces mesures sont rassemblées dans le Livre de la Fusion, élaborées par la trentaine d'entités qui ont émis des propositions.

 

Plus d’informations :

Contenu du Livre de la Fusion

Communiqué de presse

Article Arcinfo "Neuchâtel: un programme politique pour l’après-fusion"

Article Arcinfo "Neuchâtel: l’après-fusion se dessine déjà"

Article RTN