Historique

Décembre 2018 - décembre 2019
Le RUN se met en quatre pour pour favoriser le développement de projets concrets dans les régions
En décembre 2018, les statuts du RUN sont révisés et prévoient quatre régions membres: la Région Neuchâtel Littoral, la Région Montagnes neuchâteloises, la Région Val-de-Travers et la Commune de Val-de-Ruz. Les deux premières se constituent en juin 2019 et forment ainsi avec les deux vallées pour lesquelles aucun changement de gouvernance n'est opéré, quatre aires géographiques cohérentes et fonctionnelles. La réorganisation intègre également un nouveau partenariat avec l'Etat de Neuchâtel au travers de la plateforme Objectif.NE qui est lancée en 2019.
Août 2017
Signature des Accords de positionnement stratégique (APS)
Les quatre accords de positionnement stratégique sont signés en août 2017. Ils définissent des positionnements territoriaux et des objectifs de développement pour les quatre régions neuchâteloises. Chaque APS est signé par la Région, ses communes-membres, le RUN et l'Etat. Ils remplacent les contrats de régions et d'agglomération signés entre 2007 et 2010. 
Décembre 2016
Dépôt du Projet d'agglomération de 3ème génération
Le projet d'agglomération de 3ème génération est déposé en décembre 2016 à la Confédération. Le rapport d'évaluation transmis courant janvier 2018 par l'office fédéral du développement territorial (ARE) définit un taux de subventionnement des mesures record de 40% reconnaissant ainsi la pertinence des mesures prévues et la qualité du travail réalisé. Fidèle à la stratégie RUN, la vision du PA-RUN 3 est de construire une agglomération multi-polaire réunissant les trois villes neuchâteloises, ainsi que leurs couronnes.
Septembre 2016
Le RUN fête ses 10 ans et lance les accords de positionnement stratégique
Le 28 septembre 2016, le RUN fête ses 10 ans en organise un forum grand format, auquel les Conseils communaux ont été conviés avec également la présence in corpore du Conseil d'Etat. L'occasion pour le RUN de réaffirmer son rôle de plateforme d'échange et de facilitateur de relations entre communes, régions et autorités cantonales. La manifestation a permis de lancer les travaux des accords de positionnement stratégique
Février 2016
84.17% de OUI à Neuchâtel Mobilité 2030
Le 28 février 2016, la population neuchâteloise accepte d'un oui massif le projet Neuchâtel Mobilité 2030 qui relance la ligne directe entre le haut et le bas du canton tout en l'inscrivant dans un concept global visant l'amélioration des infrastructures de mobilité (rail, route et mobilité douce) à l'interne du Canton ainsi qu'avec l'extérieur. Le RUN participe activement à la campagne en faveur de Neuchâtel Mobilité 2030
Décembre 2012
Dépôt du Projet d'agglomération 2ème génération
Le Projet d'Agglomération RUN de 2ème génération confirme l'option d'un développement urbain durable. Sa cohérence et sa précision sont renforcées, les mesures étant resserrées autour du grand investissement du RER/Transrun, dont l'utilité avait été reconnue par la Confédération en 2007, mais qui n'était alors pas suffisamment avancé. Dans l'intervalle, rejoint par trois communes françaises, il devient transfrontalier.
Décembre 2011
Retrait du Conseil d'Etat
L'Etat de Neuchâtel ne renouvelle pas son mandat au sein du RUN à fin 2011. Une Assemblée générale extraordinaire refuse largement la dissolution de l’association. Le RUN décide de se tourner résolument vers les communes. Les rôles sont clarifiés: l’ACN est l’interlocuteur du Conseil d’Etat sur des dossiers d'actuatlié et le RUN fonctionne comme une plateforme de coordination politique et de mise en oeuvre de projets pour les différents groupements de communes.
2007 - 2010
Signature des contrats région et agglomération
Entre 2007 et 2010, les huit régions et agglomérations RUN signent avec le Conseil d'Etat des contrats définissant un projet de territoire, des objectifs de développement ainsi que des mesures concrètes. Véritables outils de concrétisation de la stratégie RUN, les contrats région permettent aux régions et agglomérations de disposer de feuilles de route partagées avec l'Etat. Chaque contrat, d'une durée indéterminée, prévoit un réexamen quadriannuel par les parties selon une évaluation de la mise en œuvre du contrat et l'efficacité des prestations convenues. 
Décembre 2007
L'agglomération neuchâteloise multipolaire reconnue par la Confédération: dépôt du PA RUN 
Le Projet d’Agglomération RUN (PA RUN) est au coeur de la stratégie RUN. La mise en réseau des trois villes et les communes qui les entourent forment ensemble une agglomération d’un poids suffisant pour s’affirmer au plan suisse et européen et créer une dynamique de développement. Le projet d'agglomération est pilotée par le RUN et déposé en 2007 à la Confédération qui l'a retenu, confirmant ainsi le bien-fondé de l'Agglomération multipolaire RUN. Cette première évaluation donne accès au financement du Fonds d'infrastructure pour le cofinancement de toute une série de mesures.
2004 - 2007
Naissance du RUN
L'Association RUN voit le jour le 8 décembre 2006 à l'initiative du Conseil d'Etat, des villes et des communes neuchâteloises dans la continuité de la Conception directrice cantonale de l'aménagement du territoire (2004) qui définit la stratégie RUN. Créé en contexte de mise en place de la politique fédérale des agglomérations et de la réfome de la politique régionale afin d'assurer une complémentarité entre elles, l'Association RUN regroupe les secrétariats des anciennes régions LIM (loi sur les investissements en région de Montagnes, Val-de-Ruz, Val-de-Travers et Centre-Jura) et les nouvelles régions/agglomérations: Réseau des trois ville, Agglomération urbaine du Doubs, Région Entre-deux-Lacs, Communauté urbaine du Littoral et Région La Béroche. La création du RUN et sa straégie sont présentés en 2007 dans le rapport du Conseil d'Etat: Un canton, une vision.