Historique Région Val-de-Travers

Août 2017
Signature de l'Accord de positionnement stratégique sous le slogan, Le Val-de-Travers, qualités naturelles
L'Accord de positionnement stratégique de la Région Val-de-Travers a été signé fin août 2017. Il définit un positionnement concerté de la Région ainsi que des objectifs de développement. Il lie les Communes de La Côte-aux-Fées, de Val-de-Travers et des Verrières, la Région Val-de-Travers, le RUN et l'Etat de Neuchâtel.
2010
Création d'un office du tourisme à Noiraigue
Tourisme neuchâtelois s'est réorganisé lors de la création de la société marketing Jura Trois Lacs et l'Office du tourisme est désormais co-géré par Tourisme neuchâtelois et Goût & Région sur mandat, à la gare de Noiraigue.
1er janvier 2009
La Commune de Val-de-Travers voit le jour
La Commune de Val-de-Travers voit le jour à la suite de la fusion des neuf anciennes communes: Boveresse, Buttes, Couvet, Fleurier, Les Bayards, Môtiers, Noiraigue, Saint-Sulpice et Travers. Les nouvelles autorités politiques entrent en fonction. Le vote populaire a exigé que La Côte-aux-Fées et les Verrières restent quant à elles indépendantes.
2008
Naissance de l'association touristique Destination Val-de-Travers
L'association Destination Val-de-Travers regroupe les principaux acteurs touristiques du Val-de-Travers afin de promouvoir la Région sur un plan touristique en mettant notamment en place des offres attractives.
Source: un grand rêve d'avenir (2013) – François Charrière
24 février 2008
OUI à la fusion à 9 communes
La décision de fusion de 9 des 11 communes du Val-de-Travers a été approuvée par votation populaire. L'Association Région Val-de-Travers compte désormais trois communes: Val-de-Travers, La Côte-aux-Fées et Les Verrières.
17 juin 2007
NON à la fusion à 11 communes
Deux communes refusent la fusion, La Côte-aux-Fées et Les Verrières. La fusion se fera donc à 9 communes et le contrat de fusion à 9 est signé le 13 novembre 2007.
1er juin 2007
Signature du contrat de région
Les onze communes – chacune représentée par deux conseillers communaux – paraphent le contrat de région passé avec l'État et les fleurons de l'économie, troisième partenaire spécifique à la région. Le contrat de région succède au processus LIM qui atteint ses limites.
2 octobre 2006
Approbation de la convention de fusion
Le projet de convention de fusion des onze communes du Val-de-Travers, tel que présenté au Conseil d'État après la séance de signature à Môtiers, est approuvé par l'exécutif cantonal.
12 septembre 2006
Signature des documents de la fusion
A Môtiers, aux Six-Communes, en présence du conseiller d'État Jean Studer, qui réitère l'appui de l'État au projet, et sous le regard de représentant-e-s des instances invitées, deux conseillers communaux par commune signent de concert les documents de la fusion. Ce moment solennel s'est déroulé dans un lieu chargé d'histoire et à une date symbolique. 
Septembre 1998
2ème rapport de développement régional
Les représentant-e-s du Val-de-Travers se réunissent et rédigent ensemble leur étude de développement régional à l'attention du Conseil d'Etat. Ce rapport constitue le résultat des réflexions des acteurs de la région et propose des mesures concrètes afin d'assurer le développement sur le long terme du Val-de-Travers.
26 octobre 1995
Emergence de l'idée de commune unique 
Les conseils communaux des deux grands villages de la Vallée appellent les autres communes du district à participer à l'élaboration d'un concept de régionalisation. Le mot de "commune unique" est lâché.
Décembre 1979
1er programme de développement régional
Suite à une analyse détaillée de la région, un programme de développement régional est élaboré et rendu public en décembre 1979. Ce programme définit les éléments qui seront à la base des politiques publiques des élu-e-s de la Vallée.
25 mai 1977
Constitution de l'Association Région Val-de-Travers
L'Association Région Val-de-Travers est constituée le 25 mai 1977 sous l'égide de la LIM (Loi sur les investissements en région de montagne). Les onze communes du district du Val-de-Travers paraphent les statuts (Boveresse, Buttes, Couvet, Fleurier, Les Bayards, La Côte-aux-Fées, Les verrières, Môtiers, Noiraigue, Saint-Sulpice et Travers).
La Maison de l'Absinthe, ouverte en 2014 dans l'ancien Tribunal de district à Môtiers
7 janvier 1933
Association de Défense des intérêts Économiques du Val-de-Travers
Ce jour-là, dans la salle du Tribunal de district à Môtiers, a été constituée l'Association de Défense des intérêts Économiques du Val-de-Travers (ci-après ADEV). Cette dernière est composée de représentant-e-s de tous les milieux concernés et avait pour but de mettre en valeur la Vallée.
Pour plus d'archives, rendez-vous sur le grand format Mémoire(s) du Val-de-Travers de la RTS.