Accords de positionnement stratégique des régions neuchâteloises

Accompagnement du processus politique d'élaboration des accords

Description du projet

Véritable outil de concertation au service de la collaboration entre collectivités publiques, les quatre Accords de positionnement stratégique (APS) ont permis une définition concertée du positionnement spécifique de chacune des quatre régions neuchâteloises.

Chaque accord est présenté en détail sur une page propre (Neuchâtel LittoralMontagnes neuchâteloisesVal-de-Ruz et Val-de-Travers).

Les quatres territoires disposent désormais d'objectifs de développement spécifiques. Depuis leur élaboration, ces accords politiques ont favorisé l'émergence et la réalisation d'une multitude de projets concrets partagés. Ils structurent et organisent les relations institutionnelles. Les soutiens financiers octroyées aux projets-phares de chaque région par le Grand Conseil dans le cadre du programme d'impulsion proposé par le Conseil d’Etat ont également donné un élan important à leur concrétisation.

Les régions, leurs communes membres, l'Etat et le RUN ont donc décidé de reconduire ceux-ci pour la période 2020-2024.

Historique

Entre 2007 et 2010, les huit régions et agglomérations RUN ont signé avec le Conseil d'Etat des contrats définissant un projet de territoire, des objectifs de développement ainsi qu'un ensemble de mesures s'inscrivant dans ces orientations. Ces documents constituent des fils conducteurs pour permettre aux associations régionales membres du RUN d'appuyer leur développement ainsi que des bases pour les relations Etat-régions.

Ces documents, pour une part abrogés, peuvent être téléchargés à droite de la page (les contrats-région, 1ère génération).  

Sur impulsion du conseil d'Etat en mars 2011, le département de l'économie du canton de Neuchâtel a mandaté le RUN pour réaliser l'évaluation de la mise en œuvre des contrats de région et d'agglomération. Les diverses réflexions menées tout au long du processus devaient aussi servir de base à une réflexion à conduire sur l'opportunité d'élaborer une politique régionale cantonale.

Les résultats ont figurés dans le rapport quadriennal du Conseil d'Etat au Grand Conseil sur la politique régionale qui a été adopté par le conseil d'Etat le 30 avril 2012.

En 2016, le Conseil d'Etat a initié l'actualisation des contrats de région et d'agglomération en raison des différentes évolutions qui rendent les documents de première génération, en partie, obsolètes. En effet, les fusions de communes abouties ou en cours, la réalisation d'un certain nombre de mesures ainsi que le changement d'orientations stratégiques engendrent le besoin d'actualiser les objectifs régionaux. Ce processus est également l'occasion de renforcer les relations entre les autorités des associations régionales et de l'Etat. Enfin, une attention toute particulière est portée à la cohésion cantonale en permettant à chaque région de définir et d'affirmer son positionnement. La stratégie globale de développement territoriale ainsi actualisée doit permettre au canton de Neuchâtel d'être uni et solidaire à l'intérieur, tout en tenant compte des spécificités de chacune des régions, afin de mieux rayonner à l'extérieur.

Le processus a été lancé à l'occasion du 7ème Forum RUN qui marquait également les 10 ans du RUN durant lequel a eu lieu un atelier participatif sous forme de "world café". Ce dernier a permis aux exécutifs communaux et au Conseil d'Etat, présent in corpore d'échanger dans un cadre informel et décontracté autour des problématiques cantonales et de l'avenir des régions du Canton. Les résultats de l'atelier permettent d'alimenter le processus d'élaboration d'accords sur le positionnement stratégique.

Le processus a abouti à la signature de quatre accords de positionnement stratégique fin août 2017. Chaque accord est présenté en détail sur une page propre (Neuchâtel Littoral, Montagnes neuchâteloises, Val-de-Ruz et Val-de-Travers).

Présenté aux régions et aux communes le 11 décembre 2019 à l'occasion du Forum RUN, le bilan présenté par M. Jean-Nathanaël Karakash au nom du Conseil d'Etat, et par M. Daniel Rotsch pour l'Association RUN, a résulté largement positif. À cette occasion, une dizaine d'acteurs privés et publics ont illustré ce succès en présentant leur projet réalisé ou en cours de réalisation. Le plébiscite en faveur de la reconduction des accords enregistré lors de la phase de consultation a confirmé la satisfaction engrangée dans le cadre de la première phase de mise en œuvre des accords. C'est donc de manière unanime que l'ensemble des signataires, intégrant désormais la Commune de Saint-Blaise qui rejoint les signataires de l'APS de la Région Neuchâtel Littoral, ont signé les avenants reconduisant les accords de positionnement stratégique, avec comme seule modification des adaptations de forme destiné notamment à tenir compte des récentes fusions de communes et de la nouvelle structure RUN en quatre régions.

En effet, Depuis le 1er janvier 2020, l'Association Réseau urbain neuchâtelois (RUN) regroupe désormais quatre associations régionales : la Région Montagnes neuchâteloises et la Région Neuchâtel Littoral ont ainsi vu le jour en juin 2019. La Commune de Val-de-Ruz et la Région Val-de-Travers déjà constituée complètent le tableau. Les périmètres des quatre régions correspondent désormais aux quatre Accords de positionnement stratégique. Créée en 2006 par l'Etat de Neuchâtel et les communes neuchâteloises rassemblées en régions, le RUN était jusqu'alors structuré en 8 entités régionales.

 

Durant la prochaine législature communale 2020-2024, sous l'égide du RUN, les Régions neuchâteloises, en collaboration avec leurs communes membres et l'Etat, poursuivront ainsi la mise en œuvre de projets d'importance pour le développement du canton.

Rôle du RUN

Le RUN regroupe les quatre groupements de communes du Canton de Neuchâtel et a pour rôle de permettre la concertation et la coordination horizontale (intra- et interrégionale) ainsi que verticale (avec l'Etat). Dans la continuité des contrats de région de première génération dont l'élaboration a été encadrée par le RUN lors de la mise en place de l'association, c'est le RUN qui a accompagné l'élaboration des accords de positionnement stratégique.

Le processus de négociation initié et mis en place dès début 2016 a été officiellement lancé lors du Forum RUN du 28 septembre 2016. Cet événement a été suivi de plusieurs cycles de rencontres, afin de définir et de concerter les positionnements régionaux et les objectifs régionaux à l'interne des régions, entre elles au sein du Conseil d'administration RUN et avec une délégation du Conseil d'Etat. Les documents finaux ont été signés en 2017.

Contrairement aux contrats de première génération (2007 - 2010), ceux-ci ont également été signés par le RUN, se portant ainsi garant de la cohérence globale entre les différents positionnements et objectifs définis ainsi que de la mise en œuvre de la stratégie.

Actualités et événements en lien avec les accords de positionnement stratégique