Axes prioritaires

L'Association RUN poursuit, dans l'accomplissement des prestations pour ses membres ainsi que dans la réalisation des différents projets, des objectifs stratégiques qui vont dans le sens du développement régional du canton de Neuchâtel. Ces objectifs décrits dans son programme de législature 2013-2016 peuvent être résumés selon les 4 axes prioritaires présentés, ci-dessous.

 
Définition d'un projet de VIVRE ENSEMBLE pour le canton de Neuchâtel

La mise en œuvre de cette priorité passe notamment par les étapes suivantes : 

  • définition d'un processus (étapes, compétences, instruments, temps, ressources) en collaboration avec le canton
  • analyse et mise à jour des objectifs de développement de chaque membre RUN
  • coordination "fonctionnelle" horizontale entre régions et agglomérations RUN par le Comité directeur, en collaboration avec les comités régionaux et d'agglomérations
  • introduction (élaboration, négociation et validation) de contrats de 1ère génération entre agglomérations et régions (horizontalité) ou d'un contrat unique RUN, réunissant les régions et les agglomérations
  • négociation et validation de la stratégie adaptée par les membres RUN
  • négociation avec le Conseil d'Etat, puis validation des résultats
  • élaboration, négociation et validation de la 2ème génération de contrats de régions et d'agglomération avec le Conseil d'Etat (verticalité).

 
Mise en œuvre RUN de la nouvelle LAT

Ce projet demandera notamment: 

  • la définition d'un processus (étapes, compétences, instruments, temps, ressources) en collaboration avec le canton
  • la transposition de l'impact du projet de Vivre Ensemble RUN et des objectifs de développements régionaux et d'agglomération, sur l’organisation territoriale
  • l'établissement des plans directeurs régionaux coordonnés RUN
  • sur la base des exigences LAT (intégrant les orientations du PDC adapté), la préparation et l'accompagnement du processus de négociation entre les agglomérations et les régions RUN, en étroite collaboration avec le canton (arbitrage cantonal),
  • l'accompagnement de l'adaptation des instruments de planification communaux.

  
Définir les priorités RUN en matière de MOBILITE

(prestations, investissements, exploitation, en coordination avec le projet no 2)

  • participation au processus politique et technique du Projet de mobilité lancé par le Conseil d'Etat, à mettre en lien direct avec les projets no 1 et 2
  • mise à disposition de la plateforme RUN et de l'organisation des régions et des agglomérations pour la présentation des lignes stratégiques cantonales
  • négociation, en parallèle, d'une vision concertée du développement de la mobilité dans le canton, sur la base de la stratégie cantonale
  • définition d'un processus (étapes, compétences, instruments, temps, ressources) devant mener à une priorisation RUN, négociée entre régions et agglomérations, en matière de prestations de mobilité sur l'ensemble du canton
  • négociation des priorités RUN avec les autorités cantonales
  • Intégration et adaptation de contrats verticaux (régions/agglomérations – Conseil d'Etat) et horizontaux (régions/agglomération RUN entre elles ou contrat unique RUN).

 
Renforcement de l'ESPACE URBAIN CANTONAL, avec l'intégration, la participation et le soutien des ESPACES REGIONAUX 

Sa concrétisation demandera notamment : 

  • la participation à l'élaboration d'une politique d'agglomération cantonale et d'une politique régionale cantonale (volonté politique cantonale) qui réaffirme les objectifs partagés, négociation, priorisation, définition des instruments et des projets, en phase avec les contrats verticaux et horizontaux
  • la coordination de la mise en œuvre de la politique régionale cantonale et de la politique cantonale d'agglomération
  • la poursuite de la mise en œuvre du projet d'agglomération RUN (PA1 et PA2); l'élaboration du projet d'agglomération de 3ème génération
  • la participation en amont à l'élaboration des conventions-programme en matière de politique régionale fédérale.